Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

août 2016

Buzness
L’objectif de ce blog? Vous montrer que business et buzz peuvent faire bon ménage et vous faire sourire…

Posté le 31 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Léonardo Di Caprio au cœur d'un scandale frauduleux

Ca chauffe pour Léo!  L’interprète du "Loup de Wall Street" prend son personnage un peu trop à cœur. Le magazine américain The Hollywood Reporter révèle dans une enquête que le célèbre acteur est empêtré dans un énorme scandale financier.

 Lucy Dricot 

Wolf%20wall%20street_70110438_preview

Les Etats-Unis enquêtent depuis un long moment déjà sur une fraude au sein du '1Malaysia Development Berhad', surnommé 1MDB. Ce fonds à été créé par le Premier ministre malaisien, Najib Razak, pour servir l'économie malaysienne. Sauf que l'argent du 1MDB vole, vole, ... jusque dans la poche de Léo.

Mais comment?

La société Red Granite Pictures a financé à hauteur de 100 millions de dollars le film Le Loup de Wall Street, dans lequel Léonardo joue un trader. Or, cette société appartient à Riza Aziz, qui n'est autre que le beau-fils du Premier ministre malaisien. Il se serait servi allègrement dans le fond du 1MDB.


Mais ce n'est pas tout. Un autre Malaisien, le milliardaire Jho Low, aurait fait une généreuse donation à la fondation humanitaire de Léonardo Di Caprio. Très bonne initiative. Sauf que cet argent provient aussi du fond du 1MDB.

Pour le moment, Léonardo Di Caprio a seulement été interrogé par le FBI, sous le pseudonyme très mystérieux de "comédien numéro 1". Aucune plainte n'a été déposée contre lui. Mais il se chuchote que la star a souvent été aperçu avec les deux protagonistes, Riza Aziz et Jho Low, notamment pendant la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, ou lors de l'anniversaire de l'acteur.

La star hollywoodienne, plutôt habituée a être sous les feux des projecteurs en tant qu'ambassadeur des Nations unies pour la paix et le changement climatique, a été sommée de présenter des excuses. C'est Lukas Straumann, le directeur du fonds suisse 'Bruno Manser' qui s'occupe de la défense de la forêt tropicale,qui a prié  Léo de "rendre l'argent au peuple malaisien" et de redevenir exemplaire.

Posté le 31 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Quel nom pour baby P?

Vanessa Pluvinage00010

La star de Pairi Daiza, le petit panda né début juin, sera bientôt baptisé. A vous de voter!

Baby P, le panda né à Pairi Daiza, va bientôt recevoir un vrai prénom. Le parc animalier d'Eric Domb vous laisse quelques semaines pour voter pour votre nom préféré. Vous avez le choix entre:

- Tian Bao (Trésor du Ciel)
- Xing Hao (Bonne étoile)
- Ou Xing (Etoile d'Europa)
- Hua Li (Chine et Belgique)
- An Tuan (Paix Unie)

Pairi Daiza a lancé un sondage via sa page Facebook, accompagné d'une vidéo pour vous aider dans la prononciation des noms en lice.

Posté le 30 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Un signal laisse croire que nous ne sommes pas seuls dans l'univers...

La détection d'un "puissant signal" par un radiotélescope russe en 2015 qui scrutait la voûte céleste en quête de signes d'intelligence extraterrestre suscite un grand intérêt dans la communauté scientifique. Preuve de l'existence de petits bonshommes verts ou simple interférence radio? 

Marie Rigot

04980499_60089677_preview

Le mystère reste entier ce mardi autour de l'étrange signal qu'a détecté un radiotélescope russe en 2015. Alors que certains parlent déjà d'une vie extraterrestre, d'autres sont plus sceptiques envisageant qu'une interférence ou un phénomène naturel pourraient être responsables de ce dernier. C'est le site Centauri Dreams qui a révélé l'information pour la première fois ce week-end. "Personne ne prétend qu'il s'agit d'une transmission d'une civilisation extraterrestre mais cela vaut certainement la peine de l'étudier davantage", écrit Paul Gilster, auteur de ce site qui couvre les recherches scientifiques portant sur l'exploration de l'espace lointain.

Ce dernier a révélé cette découverte après avoir vu une présentation sur le sujet par l'astronome italien Claudio Maccone. Le signal provient de la direction d'une étoile similaire au soleil qui se trouve dans la constellation d'Hercules (HD164595) à environ 95 années-lumière de la Terre. Les scientifiques savent que cette étoile compte au moins une planète et pourrait en avoir d'autres.

Les recherches se poursuivent 

Le signal a été détecté le 15 mai 2015 par le radiotélescope RATAN-600 dans la république russe de Karachay-Cherkessia près de la frontière avec la Géorgie. L'équipe d'astronomes menée par Nikolai Bursov de l'Académie russe des sciences précise qu'il est trop tôt pour en déterminer la nature et la provenance. Mais ils estiment qu'il est suffisamment intéressant "pour demander à ce qu'il fasse l'objet d'une observation permanente", écrit Paul Gilster.

 

Cette découverte devrait faire l'objet d'une discussion au 67e Congrès Astronomique International qui doit se tenir à Guadalajara au Mexique le 27 septembre. Selon les chercheurs, si ce signal radio provenait d'une antenne isotrope qui rayonne dans toutes les directions, il s'agirait alors d'une civilisation beaucoup plus avancée que la nôtre, dite "Kardashev de type II", selon ces scientifiques. Si le signal provient d'une bande d'émissions étroite orientée vers notre système solaire, cela pourrait être une civilisation plus proche des humains.

Un possible signal militaire

Selon Nick Suntzeff, un astronome de l'Université A and M du Texas, cité par la revue spécialisée Ars Technica, ce signal de 11 gigahertz se situe dans les fréquences utilisées par les militaires. "Si j'étais à la place de ces astronomes je continuerais les observations mais sans trop d'illusion étant donné la forte possibilité qu'il pourrait s'agir de quelque chose de militaire", a-t-il dit. Cette détection est comparée à celle du signal "Wow" capté en août 1977 par un radiotélescope américain ou plus récemment à l'observation controversée de l'étoile Tabby autour de laquelle des astronomes pensaient avoir observé des structures géantes construites par une civilisation avancée. 

 

Posté le 29 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Le pape parle d'aide aux pauvres avec Mark Zuckerberg

Le pape a rencontré le patron-fondateur de Facebook, ce lundi. Leur sujet de discussion? Les moyens d'aider les plus pauvres grâce à la technologie des communications. 

S1AETYFNKLAA_POPE-VATICAN_70032774_preview
Le souverain pontife a reçu le jeune milliardaire Mark Zuckerberg accompagné de son épouse Priscilla Chan. Tous trois ont discuté de la manière d'aider les plus pauvres. et plus particulièrement des moyens d'"utiliser la technologie des communications pour soulager la pauvreté, encourager la culture de la rencontre, faire parvenir un message d'espoir, plus particulièrement aux personnes les plus défavorisées", est-il précisé dans un bref communiqué du Vatican.

Marc Zuckerberg a profité de cette visite pour offrir au pontife une maquette du drone Aquilla. Ce drone est la pierre angulaire d'un projet un peu fou mené le fondateur de Facebook: permettre, grâce à un système de drone solaire qui servirait d'antenne-relais aérienne, l’accès à internet partout dans le monde. 

Un pape à la page ...

Le fondateur de Facebook n'est pas le premier poids-lourd des nouvelles technologies à avoir été reçu au Vatican. En janvier, le pape avait accordé une audience au président exécutif de Google, Eric Schmidt. Une semaine plus tard, toujours en janvier, c'était au tour du directeur général d'Apple, Tim Cook, de se rendre au Vatican. 

Mais à l'occasion de la 50e Journée mondiale des communications sociales en mai, le pape François avait cependant prêché pour un "bon usage de la communication" qui "aide à sortir des cercles vicieux des condamnations et des vengeances".

... mais pas sur Facebook

Le pape compte lui-même des dizaines de millions d'abonnés sur ses comptes Twitter en différentes langues. Il est également présent depuis mars sur Instagram mais ... il n'a pas encore de compte Facebook! Cela ne l'a cependant pas empêché de recevoir son fondateur et sa femme. 

 

 

Posté le 29 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Le fondateur de Megaupload veut un procès... en streaming!

Kim Dotcom a fait une demande particulière à la Haute Cour d'Auckland ce lundi, souhaitant que son procès soit diffusé en streaming sur internet. Le fondateur de Megaupload veut ainsi éviter une couverture médiatique insuffisante et se garantir un procès équitable. 

47257608_70028030_preview

C'est le streaming qui aura mené Kim Dotcom - de son vrai nom, Kim Schmitz - derrière les barreaux, mais c'est également ce dernier qui pourrait le sauver, du moins c'est ce qu'il l'espère. Alors que le fondateur du site Megaupload a fait appel de la décision de la Haute Cour d'Auckland en Nouvelle-Zélande qui avait accepté son extradition aux Etats-Unis, celui-ci a demandé que l'examen de cette demande d'appel soit diffusé en direct sur internet.  

Bien que mettant en avant le succès de retransmissions de procès antérieurs en Nouvelle-Zélande, son but est avant tout d'être sûr qu'il bénéficiera d'un procès équitable mais également de compenser une couverture médiatique qu'il estime insuffisante face à un dossier qui est selon lui "de portée mondiale". Ron Mansfield, un de ses avocats, a déclaré à la Cour que la diffusion en streaming se justifiait par "l'intérêt public et international sans précédent" de cette affaire.

L'affaire a commencé en 2012 alors que le milliardaire était arrêté dans sa luxueuse demeure en Nouvelle-Zélande sur ordre des Etats-Unis. Ces derniers l'accusent d'avoir, grâce au piratage, réalisé des profits illégaux colossaux au travers de son emblématique plateforme de téléchargement de films ou de musiques Megaupload. Le site a d'ailleurs été fermé suite à l'arrestation de Kim Dotcom en 2012, suscitant une vague d'indignation à travers le monde. 

Le feuilleton judiciaire avait pris une tournure inédite quand la Nouvelle-Zélande avait accepté l'extradition du milliardaire aux Etats-Unis en 2015, estimant qu'il existait des preuves accablantes contre Kim Dotcom. Les éléments à charge "pointent de graves fautes en relation avec environ 175 millions de dollars de droits d'auteurs qui sont dits perdus par leurs détenteurs", avait expliqué le juge néo-zélandais Nevin Dawson. "Il est normal que ces détenteurs de droits d'auteur puissent être entendus lors d'un procès", avait-il encore ajouté. 

Le milliardaire accusé d'avoir enfreint les règles sur le droit d'auteur en proposant des films sur sa plateforme sans en demander l'autorisation requise refuse cette extradition et a fait appel. Mais Kim Dotcom a été  encore plus loin en affirmant qu'il relancerait son site de streaming. "Megaupload reviendra le 20 janvier 2017, le jour du cinquième anniversaire du raid", avait-il fermement affirmé, se référant à son arrestation de 2012. 

6227140106_22611652_preview

"Je vais être le premier milliardaire de la tech à être inculpé, à avoir tout perdu et à créer sous contrôle judiciaire une autre entreprise milliardaire", a-t-il encore ajouté.

Kim Dotcom avait en effet réussi à créer une entreprise qui fonctionne, Megaupload étant à son heure de gloire le treizième site le plus visité d'internet, affichant pas moins de 50 millions d'utilisateurs quotidiens. Mais le phénix renaîtra-t-il de ses cendres? Rien n'est moins sûr pour Kim Dotcom qui risque jusqu'à vingt ans de prison si son procès aux Etats-Unis a bien lieu.

 

Posté le 25 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Nigel Farage en star d'un film comique

Farage3

Nigel Farage va être parodié par la BBC dans un court-métrage comique sur la vie du fondateur du parti pour l'indépendance du Royaume-Uni depuis la victoire du Brexit.

La BBC va réaliser une comédie sur Nigel Farage, le fondateur de l'Ukip qui prônait l'indépendance du Royaume-Uni. Le politicien sera joué par l'humoriste Kevin Bishop. 

Après la victoire du Brexit, Nigel Farage avait décidé de quitter la politique pour "reprendre sa vie en main", ce qui a inspiré la BBC pour nommer ce film "Nigel Farage Gets His Life Back". "Mais quelle sorte de vie a-t-il récupérée et comment un homme en permanence sous les projecteurs occupe-t-il ses journées maintenant qu'il n'a plus rien à faire?", se demande la BBC.

"Nigel Farage n'arrête jamais", estime Kevin Bishop. "Il y a eu la moustache (Nigel Farage a arboré une nouvelle moustache début août, ndlr) et maintenant son apparition au rally de Trump, ça va être drôle."

D'après RadioTimes, si le court-métrage remporte un franc succès, il pourrait donner suite à d'autres épisodes pour en faire une série à part entière.

Kevin Bishop
Kevin Bishop (Twitter)

Posté le 24 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Le catalogue Ikea prêt à détrôner la Bible?

Avec ses 220 millions d'exemplaires distribués, le catalogue Ikea est le troisième livre le plus publié au monde. Ce best-seller de l'immobilier est sur la bonne voie pour détrôner la Bible comme ouvrage le plus lu! Mais qu'est-ce qui attire donc autant les lecteurs?

GF10000375970_IKEA-RESTRUCTURING_65451548_preview

Chaque année voit arriver son nouveau catalogue du grand magasin de meuble Suédois. Ce week-end, le catalogue 2017 arrivera dans les boîtes aux lettres de plus de 4 millions de familles en Belgique et au Luxembourg. Même s'il n'est pas encore disponible, on ne prend pas trop de risques à annoncer que ce dernier sera un grand succès. Le magasin suédois peut en effet se vanter d'offrir un des "livres" les plus lus au monde. Pas moins de 220 millions d'exemplaires sont distribués chaque année. Même si la Bible reste en tête - suivie par le petit livre rouge de Mao - il est certain que dans des pays comme le nôtre, il est plus habituel d'ouvrir un catalogue Ikea que l'Ancien Testament.

 

L'attrait provoqué par le catalogue  peut s'expliquer notamment par sa gratuité. 324 pages disponibles chez vous sans aucun frais, comment refuser? Dans un monde où les prix augmentent de jour en jour, les gens ne sont pas prêts à dire non à un divertissement gratuit. Mais au-delà de ça, le catalogue offre des images, il faut le dire, de qualité avec une mise en scène toujours plus originale. Cette année, Ikea innove en proposant treize histoires mais également en poussant ses clients à rompre avec les conventions sociales, leur offrant ainsi par exemple des alternatives au repas sacré dans la salle à manger. 

Mais le succès du catalogue s'explique également par une réalité plus triste. Ce magazine présentant essentiellement de belles images peut être vu comme le symbole d'un monde qui n'aime plus lire, préférant feuilleter les pages  d'un catalogue commercial à celles du dernier Harry Potter. 

Marie Rigot

Posté le 24 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Survivre 10 jours en Allemagne

Le ministère allemand a surpris la population en lui demandant de faire des réserves de vivres en prévoyance d'une catastrophe ou d'un conflit mondial. Les internautes, tiraillés entre la panique et l'incompréhension, ont moqué ces déclarations sur twitter avec le hashtag #Hamsterkaeufe. 

Photonews_10352802054_26292463_preview

De telles déclarations, l'Allemagne n'y avait plus eu droit depuis la fin de la Guerre Froide. Alors que le pays a été frappé dernièrement par cinq attentats dont deux revendiqués par Daech, le ministère de l'Intérieur allemand a fait savoir à la population qu'elle devrait se préparer à une catastrophe mondiale. « La population sera obligée de détenir un approvisionnement alimentaire individuel suffisant pour dix jours », déclarait le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung (FAS) ce dimanche. Qui plus est, le gouvernement a mis au point un guide contenant les consignes à respecter pour survivre au cas où un tel évènement se produirait. 

La population a très rapidement réagi à ces déclarations assez inattendues. Alors que beaucoup ont craint des menaces graves et imminentes, de nombreux autres ont pris cette annonce assez peu au sérieux. C'est ainsi qu'on a vu naître sur les réseaux sociaux des commentaires ironiques accompagnés du hashtag #Hamsterkaeufe, terme allemand qui signifie "réserves d'écureuil".

 

 

Bien que beaucoup aient pris les déclarations du gouvernement avec le sourire, certains y voient un dangereux risque de renforcement du climat de terreur déjà bien présent en Allemagne. En effet, le peuple allemand a été profondément marqué par les différents attentats de cet été. On se souviendra notamment de l'attaque à la machette dans un train ou de la fusillade aux alentours d'un centre commercial à Munich. Le gouvernement avait par la suite dénoncé ce climat de terreur qu'il estimait être entretenu par le parti Alternativ für Deutschland, parti populiste et islamophobe, demandant à la population de ne pas céder à la panique. Surprenant donc que le Ministère de l'Intérieur ait à son tour cédé à ce climat de terreur.

Jusqu'à maintenant, quoi qu''il en soit, la mesure est un flop, les Allemands ayant préféré sauter sur leur smartphone plutôt que de se ruer dans les magasins pour faire leurs fameuses réserves. 

Marie Rigot

Posté le 23 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Alice Cooper veut rendre l'Amérique malade

Dans un climat électoral morose marqué par les provocations de Trump et l'engouement tiède d'une partie du camp démocrate pour sa candidate, un trublion s'est donné pour mission de raviver la flamme politique qui sommeille dans le coeur des américains. Le rockeur de 68 ans Alice Cooper a en effet décidé de s'inviter dans la campagne présidentiel, armé de son slogan "un homme perturbé pour une époque perturbée".

Se posant en homme providentiel, l'ancienne icône rock promet de rendre l'Amérique "sick again" ("de nouveau malade"), parodiant ainsi le slogan de Donald Trump "Make America Great Again".

Alice cooper

Dans un programme de campagne obligatoirement absurde, le rockeur au chapeau haut de forme plaide pour l'ajout du visage de Lemmy Kilmister, l'ancien leader du groupe britannique Mötörhead, au célèbre Mont Rushmore. Parmi les autres propositions notables, on soulignera la promesse d'équiper chaque siège d'avion d'un porte-gobelet, ou encore l'interdiction générale de prendre des selfies, à l'exception d'une journée exceptionnelle baptisée National Selfie Day. Mais le rockeur ne s'arrête pas là, et brigue également le poste de Premier ministre du Royaume-Uni.

Qu'on se le dise, cette candidature "surprise" n'est toutefois rien d'autre qu'un bon gros coup de com', qui ne s'en cache pas vraiment. Sur son site de campagne, le rockeur propose surtout de télécharger sa chanson "Elected", sortie en 1972 durant la campagne de réélection de Richard Nixon et réédité pour l'occasion.

  

Les partisans d'Alice Cooper peuvent également acheter des goodies et des "pack de campagnes" à l'effigie du chanteur d'"I'm Eighten". Comme quoi, tant en marketing qu'en politique, les bonnes vieilles recettes font de vieux os...

Mais ça, Alice Cooper est loin d'être le seul à l'avoir compris. Il y a quelques mois, le mégalo Kanye West annonçait de son côté qu'il se présenterait à la présidentielle de 2020.

 

Posté le 22 août 2016 par L'Echo Réactions | Réagir

Un nouveau venu royal sur Twitter

Le Prince Laurent a désormais un compte officiel sur Twitter. Son premier tweet a été envoyé ce lundi matin. On y voit une photo du prince prise au concours équestre Azelhof jumping à Lierre, ce dimanche. Le vainqueur du Grand Prix, Frederik Cattebeke, a reçu son trophée de la main princière en personne. 

La famille royale possède déjà son compte twitter officiel depuis juillet 2013 lors de l'accession au trône de Philippe.

Dernières réactions sur nos blogs