Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 14 mars 2017 par L'Echo

La Belle et la Bête et son vent de polémiques

Avant même sa sortie, le film "La Belle et le Bête" peut déjà compter sur un succès retentissant... mais pas partagé par tous.

Disney époussette l'un de ses classiques d'animation et accueille l'Anglaise Emma Watson pour jouer le premier rôle féminin du déjà célèbre "La Belle et la Bête". Le film ne sort que ce vendredi aux États-Unis et le 22 mars chez nous, qu'on en parle déjà partout. Sa dernière bande-annonce a été visionnée 92 millions de fois en une journée, un record.

Mais pourquoi ce film fait-il un tel ramdam?

1. D'abord, c'est du Disney. Monde imaginaire, histoire d'amour, retour en enfance, souvenirs d'une époque révolue... c'est la recette magique pour donner des étoiles dans les yeux des spectateurs (et par là même, leur faire acheter un ticket de cinéma à plus de 10 euros, sans compte les pop-corn, et le parking, et les boissons).

2. Ensuite, c'est glamour. Le réalisateur Bill Condon s'est offert la fraîche et mignonne Emma Watson, 26 ans, qui a grandi en jouant Hermione Granger dans la saga "Harry Potter". Elle a tout de même refusé le rôle qui a valu un Oscar à Emma Stone dans "La La Land" pour pouvoir incarner Belle.

3. Ca va être du lourd! Avec un budget énorme de 300 millions de dollars, le film promet un vrai show pour en mettre plein la vue.

4. Enfin, on n'oublie pas les polémiques. Véritables ingrédients du succès, les polémiques font parler du film, encore et encore.

Les photos "nues" d'Emma Watson dans Vanity Fair (par Tim Walker): exposer le contour de ses seins contredit-il pas son engagement d'ambassadrice de l'ONU pour la cause des Femmes?

Watson

La forme de la théière de Madame Potts/Samovar: où est passé son nez? quelle prise de liberté par rapport à l'originale de 1991!

Potts

Le personnage gay "LeFou": faut-il vraiment introduire un personnage ouvertement LGBT de la galaxie Disney? Au moins un cinéma d'Alabama, Etat conservateur du sud des Etats-Unis, a du coup refusé de programmer le film. Le gouvernement russe a envisagé une interdiction avant d'opter pour une interdiction aux mineurs. Enfin, la Malaisie, à majorité musulmane, a décidé de reporter "jusqu'à nouvel ordre" sa diffusion. Tout ça, parce qu'il y aurait "un moment exclusivement gay" à la fin du film. A quoi faut-il s'attendre? Wait and (go) see...

Lefou

Réactions