Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 12 avril 2017 par L'Echo

Le Japon va connaître une pénurie de chips

Calbee

Les Japonais vont devoir revoir le contenu de leurs apéros. Les chips risquent en effet de manquer suite à une récolte catastrophique.

Les temps sont durs pour le secteur de la patate au Japon. A cause du mauvais temps, le pays a connu la pire récolte de pommes de terre depuis 34 ans. Des typhons et des inondations en août dernier ont ravagé les plantations de l'île de Hokkaido qui produit en temps normal 80% des pommes de terre du pays. 

Conséquences logiques: les prix des pommes de terre grimpent (+8,6% en 2016) et la production de chips va morfler.

L'entreprise Calbee, qui produit la moitié des chips japonais, a touché un plus bas niveau en deux mois à la Bourse de Tokyo, signe que les investisseurs ne sont pas confiants. L'année passée déjà, l'entreprise avait dû importer 15% de ses pommes de terre des États-Unis. Mais importer davantage ne serait pas rentable pour Calbee qui a dès lors décidé de suspendre la production de 15 variétés de chips et d'en supprimer 18 définitivement. Même son de cloche au sein de l'entreprise Koike-ya qui a suspendu neuf produits et en a supprimé sept.

Et s'il venait à l'idée aux Japonais de se lancer dans la production de chips maison, gare à eux! Les prix des pommes de terre ont augmenté de près de 20% chaque mois depuis octobre. Un kilo coûte désormais 3,45 euros contre 2,88 euros un an auparavant.

Réactions