Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 10 avril 2017 par L'Echo

Quand Macron croit citer Audiard… alors qu’il cite Chevallier et Laspalès

Emmanuel Macron est un grand fan de Michel Audiard et il tient à le faire savoir. Deux fois en moins de deux mois, il a cru citer une célèbre réplique de son dialoguiste préféré. Sauf que la phrase ne vient pas de lui, mais du duo comique Chevallier et Laspalès.

Par François Witvrouw

Macron

Avec une formation en philosophie et une grande connaissance de la littérature, Emmanuel Macron est également bien connu pour son amour de la bonne formule. L’art de glisser des citations ici et là dans ses discours ou lors de débats. Sa source préférée ? Michel Audiard.

En septembre dernier, alors qu’un journaliste lui pose une question sur ses intentions présidentielles, le candidat d’En marche ! répond: «Je ne suis pas là pour beurrer les tartines». Une référence à «On n’est quand même pas venu pour beurrer les sandwichs» de Bernard Blier dans les Tontons flingueurs.

Fier de ses classiques, le candidat va récidiver le 21 février lors d’un discours à Londres: «On peut essayer, comme disait Audiard. Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes». Alors certes, la réplique est drôle, mais ce qui l’est encore plus, c’est qu’elle ne vient pas du tout du dialoguiste français. Cette phrase sort tout droit du Train pour Pau, un sketch célèbre du duo comique Chevallier et Laspalès.

Une belle erreur que le candidat d’En marche a réitérée il y a quelques jours. Interrogé sur la radio RFI, il déclare: «Il y en a beaucoup qui ont essayé de m'intimider. Comme dirait Michel Audiard, il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes.»

Macron ose tout «et c’est à ça qu’on le reconnaît» compléterait certainement Michel Audiard.

 

Réactions