Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 28 juin 2017 par L'Echo

Theresa May a perdu des voix à cause de Tinder

Tinder

Un robot a envahi le réseau social de rencontre Tinder pour convaincre ses utilisateurs de voter pour le britannique Jeremy Corbyn, le candidat du Labour à l'élection législative en Grande-Bretagne.

Vous venez de "matcher" avec une fille sur Tinder. Elle est plutôt mignonne et en plus elle entame la conversation, ça commence bien! Mais au lieu de vous demander ce que vous faites dans la vie, ce que vous recherchez sur Tinder ou quel est votre plat préféré (vos réponses à ces questions sont déjà bien rodées), elle commence à parler politique.

Derrière cette jolie brune se cache en fait un robot à conversation (ou "chatbot" en anglais). Il a été conçu par deux militantes du parti travailliste qui utilisaient déjà personnellement Tinder pour convaincre à voter pour Jeremy Corbyn, le leader du Labour, qui se présentait début juin face à la conservatrice Theresa May.

Elles ont recruté des utilisateurs de Tinder qui acceptaient de prêter leur compte. Dès qu'il y avait un match entre deux personnes, le "chatbot" prenait le relais et commençait à parler du Labour et à donner des informations pratiques sur le vote. 

Ce rabot a-t-il eu une influence sur le vote? Peut-être, mais c'est difficile (impossible?) à quantifier. En tout cas, Theresa May a gagné avec une avance bien inférieure qu'attendue. Le parti travailliste est populaire auprès des moins de 25 ans, particulièrement présent sur les réseaux sociaux en général. En France, au moment de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait utilisé massivement Youtube pour toucher plus de jeunes. 

Réactions