Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 11 septembre 2017 par L'Echo

Lidl s'excuse d'avoir retiré les croix des églises sur ses emballages

IMG_20170911_112610

La chaîne de magasins Lidl se confond en excuses sur les réseaux sociaux depuis la modification des emballages de leurs produits grecs. Des internautes ont pointé du doigt des emballages de yaourts grecs et d'autres produits de ce genre où les croix ont été effacées des églises. L'entreprise laisse depuis entendre maladroitement que les emballages devraient retrouver leur apparence d'origine.

 

La polémique remonte à début septembre. Des images ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux montrant les traditionnelles églises présentes sur les yaourts grecs ... sans leur croix! S'en est suivi un torrent de réactions énervées de la part des consommateurs. Des commentaires apparaissant sur des publications sans aucun lien, puisque la marque n'a pas officiellement communiqué à ce sujet.

Le community manager se contente de répondre à ces nombreux commentaires toujours de la même façon.  "Nous sommes sincèrement désolés pour tout désagrément causé par le packaging de notre gamme de produits Eridanous et nous confirmons que nous allons réviser le design de l'emballage dès que possible" peut-on ainsi lire sur de nombreuses réponses de la part de Lidl. C'est la même pagaille sur la page Facebook officielle belge ou allemande, pays d'origine de l'entreprise.

C'est sur le compte Twitter de Lidl UK que la confirmation du retour aux emballages d'origine a été faite. Depuis le début de la polémique, des internautes arborant pour la plupart des symboles nationalistes français ont montré des images de produits similaires chez d'autres marques où la croix a aussi disparu. Un porte-parole de Nestlé, l'une des autres marques accusées,  a précisé à l'AFP que "les illustrations sur nos yaourts grecs sont utilisées depuis le lancement de cette gamme en 1990 et s'inspirent de l'architecture de Santorin en Grèce", sans faire aucun autre commentaire.

Réactions