Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 9 novembre 2017 par L'Echo

Facebook veut vos photos intimes compromettantes

Vous utilisez Facebook, Messenger et/ou Instagram? Vous croyez que des photos intimes de vous pourraient être compromettantes si elles étaient diffusées par des personnes mal intentionnées? Et bien Facebook a décidé de vous aider. Pour lutter contre le "revenge porn", le groupe veut que vous lui envoyiez vos photos sensibles! 

Revenge porn

Dans le cadre d'un programme pour lutter contre le "revenge porn", Facebook propose à ses abonnés de lui adresser leurs photos compromettantes. Ce projet pilote testé en Australie, pays à la pointe du combat contre le "vengeance pornographique", s'adresse donc aux personnes ayant partagé des photos intimes et qui s'inquiètent que certains individus mal intentionnés ne les fassent circuler par vengeance sur les réseaux sociaux.

Comment faire? Le géant américain propose que ces images soient "taguées" d'une empreinte électronique unique afin de bloquer préventivement leur distribution sur Facebook, Instagram ou Messenger.

Les utilisateurs adresseront d'abord ces clichés à la eSafety Commission, la Commission australienne pour la sécurité informatique. Ils se les enverront ensuite à eux-mêmes via Messenger, dans un processus qui permettra à Facebook de marquer le cliché. "Cette action préventive permet aux victimes de se protéger contre des violations futures", a expliqué Julie Inman, commissaire australienne à la Sécurité informatique.

Un porte-parole de Facebook a indiqué que la Grande-Bretagne, le Canada et les Etats-Unis devraient aussi participer à ce programme.

Quelles statistiques? A en croire un récent sondage mené par la Commission, une Australienne sur cinq âgée de 18 à 45 ans a déjà été victime d'utilisation malveillante de leurs photos. Facebook et Messenger rassemblaient 53% des cas, Snapchat 11% et Instagram 4%.

Réactions