Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 9 octobre 2014 par Sophie Fluyt

Porschegate: le chauffeur est le chef de Cabinet de Jan Jambon

Bart De Wever ne savait plus où se mettre en quittant le siège du MR après une nuit blanche avec les négociateurs.

Avant de traverser la rue pour rejoindre son véhicule, Bart De Wever annonce aux journalistes qui l'entourent: "Ce n'est pas ma voiture pour être clair".

Les journalistes cherchent alors le véhicule en question et repèrent très vite une Porsche garée à proximité.

Avant que le leader de la N-VA n'embarque dans la voiture de luxe, un journaliste ne peut s'empêcher de lancer: "C'est ça les gouvernements de centre-droit?".

"Ça c'est très marrant" rétorque Bart visiblement peu à l'aise avec les caméras et les flashs des photographes capturant la scène. Cocasse!

Un peu moins cocasse, le geste du chauffeur qui retire un papier de dessous l'essuie-glace et le jette à terre. Pub? Parking? Non, P-V...pour non-paiement du stationnement selon Sudpresse.

Puis, il y a les plaques d'immatriculation non identiques à l'arrière et l'avant: "1-ADX-607" alors qu’à l’avant, c’est "1-ADX-670".

Le conducteur de la Porsche se nomme Joy Donné et est en fait le chef de Cabinet de Jan Jambon. Pour le cdH, cela en est trop. Il ne peut accepter que cet individu devienne chef de Cabinet du ministre de l’Intérieur qui a la tutelle sur la Police. Celui qui a pour première mission de faire respecter les lois de notre pays doit d’abord les respecter lui-même. Le cdH ne peut accepter que le laxisme et le mépris des lois soient incarnés au cœur du ministère de l’Intérieur.

Le cdH demande donc au Premier ministre de prendre ses responsabilités.

Joy Donné avait tenté de s'expliquer à nos confrères de SudPresse peu après les faits: "j’ai eu un problème avec ma plaque avant il y a quelques semaines. Je l’ai fait remplacer au garage… mais je n’ai découvert que plus tard qu’il y avait une erreur. Je travaille depuis deux mois comme conseiller pour Bart De Wever. Avec toutes les négociations, je n’ai pas eu le temps de retourner chez le garagiste. Ce n’est pas une tactique pour éviter de se faire flasher. D’ailleurs, je peux vous dire que je paie mes amendes routières".

Quant à l'embarras de Bart De Wever concernant la luxueuse voiture de son chauffeur? Bart De Wever n'était apparemment pas au courant qu'il allait rentrer en Porsche. Le chauffeur habituel du leader N-VA se reposait après plusieurs nuits blanches.

Capture

Et le P-V jeté à terre alors? "La voiture était garée là depuis 23 heures car nous avons changé d’endroit pour les négociations. Je ne savais pas que cela allait durer toute la nuit. Quand j’ai vu ce papier, c’est vrai je l’ai jeté par terre. Je ne savais pas que c’était une amende, j’étais énervé avec tous ces photographes autour de nous".

Bon, la nuit avait été apparemment longue pour plusieurs...

Réactions

Suivez Carnets politiques sur Twitter


Dernières réactions sur nos blogs