Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 3 octobre 2017 par Bcolmant

Une reprise économique à deux vitesses

06_Mehari_650Les taux de croissance de l’économie se rétablissent incontestablement. En Belgique, la croissance sera sans doute de 1,8 % en 2017. Mais cette reprise est-elle égalitaire ? Non. Le travail est précarisé notamment sous l’influence de la concurrence internationale et de la révolution digitale, couplées au vieillissement de la population. L’épargne non risquée est, quant à elle, rognée par l’inflation. Par contre, le capital à risque et l’immobilier ont vu leurs valeurs se démultiplier. C’est l’ambiguïté de la situation contemporaine : l’inflation courante (de consommation) est trop basse mais trop haute pour une épargne dont la rémunération est réprimée financièrement tandis que l’inflation des actifs se déploie sous l’effet des taux d’intérêt bas. L'inégalité n'est donc pas liée aux facteurs de production. Elle est entraînée en grande partie par la politique monétaire.

Réactions