Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

mai 2016

Ce blog veut essayer de faire découvrir le monde obscur du trading. Il veut décrire comment les dark pools, algo-traders, MTFs,... fonctionnent, et ce qu'ils entraînent comme changement sur les marchés. Les autres acteurs (régulateurs et Bourses traditionnelles) seront également épinglés.

Posté le 31 mai 2016 par Jennifer Nille Réactions | Réagir

Des bénéfices en recul pour le HFT

Les firmes de trading à haute fréquence (HFT) voient leurs bénéfices diminuer d'année en année depuis 2008, où leurs bénéfices avaient atteint un pic. 2008 correspond aussi à un record de la volatilité sur les marchés alors que la crise des subprimes battait son plein.

Aux Etats-Unis, entre 2009 et 2014, les bénéfices des firmes de HFT sont passés de 7,2 milliards de dollars à 1,3 milliard selon une étude de Deutsche Bank. En Europe, par contre, les firmes de HFT ont vu leurs bénéfices progresser. Mais le HFT a seulement décollé à partir de 2007 sur le Vieux Continent, avec l'apparition de plateformes de transactions comme Chi-X Europe et le changement des règles de concentration de liquidités sur les marchés.

Revenues

Les firmes se sont diversifiées dans d'autres classes d'actifs que les actions depuis 2009. Virtu Financial, l'une des stars du secteur, a privilégié les devises. Citadel Securities se spécialise dans les swaps. D'autres vont jusqu'à diversifier leurs sources de  revenus. Jump Trading et DRW colonisent les réseaux d'antennes hertziennes en Europe et aux Etats-Unis, qui leur permettent de revendre des emplacements de parabole pour les autres acteurs du marché souhaitant utiliser ce moyen de diffusion des données de marchés.

Mais le vent tourne à nouveau. Car depuis trois trimestres consécutifs, la publication des résultats trimestriels de Virtu Financial fait réagir le marché. Le 4 mai 2016, la firme a publié ses résultats où elle a indiqué une baisse de plus de 50%  de ses revenus de trading sur les devises  par rapport au même trimestre l'an dernier.Ses revenus de trading sur les matières premières ont également baissé de 12% par rapport au même trimestre de 2015.

Virtuytd

En  cause, une baisse des volumes de transactions sur les devises, alors que les flash crash, des épisodes où les cours des titres chutent brutalement de plusieurs pourcent pour rebondir dans les secondes qui suivent, se multiplient.

Le business des antennes hertziennes a lui aussi ralentit. Flow Traders, une firme basée à Amsterdam, cherche à vendre ses tours et paraboles à environ 2 millions d'euros, car elles lui coûtent plus cher finalement à devoir exploiter alors que la concurrence offre une connection plus rapide. Flow Traders n'a toutefois pas publié des résultats en recul au premier trimestre de cette année. Ils étaient plutôt stables par rapport à l'année dernière.

Posté le 16 mai 2016 par Jennifer Nille Réactions | Réagir

Les antennes du HFT s'étendent en Europe

123203746McKay Brothers, une firme de services financiers, vient d'annoncer avoir ouvert de nouveaux points de présence à Marseille et à Madrid. Pour ceux qui l'ignorent, McKay Brothers s'avère l'une des firmes qui offrent un réseau d'antennes hertziennes aux sociétés de trading à haute fréquence, banques et hedge funds qui souhaitent obtenir plus rapidement leurs données de marché. La vitesse de transmission des données est  réduite de dix fois par rapport à la fibre optique, qui reste toujours employée.

Les deux points de présence de McKay Brothers à Marseille et Madrid relient le réseau entre le LD4 et le FR2, le charmant nom donné aux centres de données d'Equinix, une société de centres de données, situé à Slough (en Grande-Bretagne) et à Francfort. Les moteurs d'appareillement de Bats (actions et ETF) et de EBS (la plateforme de devises de Thomson Reuters) sont situés dans le LD4. Eurex(dérivés) et Xetra (actions)sont situés dans le FR2. Les firmes de trading à haute fréquence cherchent à exploiter les différences de prix entre les titres négociés sur ces marchés.

McKay Brothers précise dans un communiqué que Marseille et Madrid sont des destinations importantes pour sa clientèle, car Marseille se trouve à l'intersection d'un câble de fibre optique sous-marin reliant l'Inde et le Moyen Orient, tandis que Madrid s'avère un un important hub de trading en Europe.

Le réseau d'antennes hertziennes du trading à haute fréquence s'étend donc en Europe. D'autres sociétés prévoient aussi de connecter les marchés scandinaves au réseau.

Parallèlement, la route entre Francfort et Londres s'est recentrée autour de la Belgique. Le réseau d'antennes délaisse le nord de la France pour se concentrer sur le territoire belge, en plein dans l'axe entre Francfort et Londres à vol d'oiseau. Vigilant Global, une filiale de la firme de HFT DRW, et New Line Networks (Jump Trading et KCG), veulent construire chacun une antenne de 300 mètres de haut à Richborough dans le Kent,  qui reliera la côte belge, mais jusqu'à présent, les habitants de la commune s'y opposent.

Toutefois, Flow Traders, une firme de HFT, envisage de revendre son propre réseau d'antennes, faute de rentabilité.

Dernières réactions sur nos blogs