Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 24 octobre 2016 par Jennifer Nille

Trimestre difficile pour KCG

GF10000053752_MARKETS-STOCKSKCG, une firme de trading à haute fréquence, a publié la semaine dernière ses résultats du troisième trimestre. Alors que les grandes banques de Wall Street ont toutes témoigné d'un bond du trading sur la période, grâce au retour de la volatilité après le vote du Brexit, KCG a annoncé un recul de 60% de ses revenus nets, à 111,9 millions de dollars. Les marchés n'ont pas apprécié cette annonce. Le titre a reculé de 7,16% le 20 octobre, jour de la publication des résultats financiers de la société.

Daniel Coleman, le pdg de KCG, a expliqué dans un communiqué que "l'activité sur les marché s'est rapidement éteinte après une brève rafale à la fin du deuxième trimestre après le Brexit. Durant les mois de juillet et août, l'activité sur les marchés est restée morose avec une volatilité près de son plus bas historique. Malgré une faible reprise en septembre, l'environnement de trading s'est avéré compliqué pour nos modèles quantitatifs de trading. Toutefois, même si nos résultats financiers sont décevants pour ce trimestre, nous avons publié une forte part de marché dans des segments clés des marchés." 

Le volume de trading en actions de KCG a chuté de 13% au troisième trimestre, pour s'établir à 206,4 millions de dollars en moyenne par jour. Alors que KCG conserve une part de marché de 30% sur le volume de transactions en actions américaines, son activité sur celles-ci a baissé de 15% sur la période. En Europe, le groupe constate la même tendance, aussi bien en actions qu'en devises.   Par contre, le volume de trading en obligations de la firme a grimpé de 54% sur la même période à 201,5 millions de dollars en moyenne par jour. La chute des revenus nets de KCG s'explique surtout par les investissements stratégiques de la firme. Au troisième trimestre, la société a finalisé l'acquisition de Neonet pour étendre sa présence en Europe. Les conditions financières de ce rachat n'ont pas été dévoilée.

Une autre firme de trading à haute fréquence, Virtu Financial, doit publier ses résultats du troisième trimestre le 4 novembre prochain. Rappelons que le deuxième trimestre avait été difficile pour la firme.

 

Réactions