Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 1 avril 2017 par Philippe Degouy

Rendez-vous à la Star Wars Cantina, la carte est fameuse

      Par Philippe Degouy

Passagers pour Tatooine, Kashyyyk, Mustafar, Jakku, Bespin, embarquement immédiat. Direction la Cantina Star Wars de Thibaud Villanova. Il était une fois dans la galaxie très, très lointaine des livres de cuisine un ouvrage pour le moins étonnant. Un document, connu désormais de Coruscant à Kashyyyk, qui propose quelque 40 recettes de cuisine inspirées par les épisodes de la saga galactique. Une idée originale que celle de l’auteur : associer des recettes de cuisine à l’univers de la plus célèbre saga intergalactique. « À mes yeux, la gastronomie et l’univers né de l’imaginaire de George Lucas ont ceci en commun qu’ils sont capables de vous transporter, de vous émouvoir, de vous nourrir et de vous donner l’impression que la vie est une grande quête du bien et du bon » explique l’auteur, chef cuisinier et expert en culture geek. Deux passions à l’origine, en 2014, du concept Gastronogeek.

STARWARSCANTINAL’ouvrage se révèle passionnant, de par son concept et les nombreux liens vers les films. Amusant aussi, pour son ambiance. Chaque planète présente dans les films est remise en mémoire,, avec les principaux éléments à connaître et des plats adaptés à son univers. Chaque recette est bien expliquée, illustrée et cotée selon le niveau de difficulté, padawan ou jedi. Précisons que tout est comestible, il n’y a que du bon dans ce qui est présenté.

Si vous passez un jour par Jakku, ne manquez pas le fameux Niima Polyamidon (ce que nous appelons sur Terre un mug cake citron et Earl Grey). Sur Mustafar, planète de la bordure extérieure située dans le secteur Atravis, à droite au feu rouge, le seul restaurant du coin propose des plats parfaitement adaptés aux paysages de volcans et de coulées de lave en fusion. Les travers volcaniques sont savoureux. Des travers de porcs cuits au four, sauce barbecue, accompagnés de frites de panais. Et comme dessert, la patronne recommande un chocolate lava cake, soit une part d’un moelleux au chocolat, cœur coulant et piment d’Espelette.
Sur Kamina, les légumes et poissons sont davantage à la fête. Comme avec cette ration principale, un tartare de thon rouge, épinards et sésame. Frais et parfait pour une soirée d’été.
Avouons un coup de cœur pour le dewback en ragoût de Tatooine (un délicieux navarin d’agneau, quinoa, légumes glacés et jus réduit épicé) ou pour ces ailes de poulet frites de Coruscant (à la sauce gochujang et cacahuètes pilées).

Des entrées, des plats principaux et des desserts. Au choix. Et comme boissons ? Précisons que l’alcool galactique est peu recommandé pour le foie humain. Soit, rabattons-nous sur un thé organique de Naboo (thé matcha, citron vert et miel), une ration fruitée de Kamino (à base de pamplemousse rose et ananas), un jawa juice de Coruscant (smoothie banane, figues, miel et amande) ou un blue milkshake de Tatooine, la spécialité de Mos Eisley, ville célèbre pour son spacioport et sa cantina. Un peu bruyante, selon le Routard galactique.

Une lecture de laquelle le lecteur ressort repus et impatient de reproduire sur Terre les recettes proposées. Si certaines sont un peu plus compliquées, elles ne sont pas insurmontables. Comme le souligne l’auteur, « même un droïde de protocole devrait pouvoir y arriver. »
Si l’auteur propose d’accompagner les recettes des musiques extraites de la saga, on peut y ajouter, par pur plaisir, d’autres morceaux. Comme le Starlight d’Electric Light Orchestra, le Moonraker de Shirley Bassey ou le tube de Frank Sinatra, Fly me to the moon.

Avant de rejoindre votre planète, vous prendrez bien quelques petits Espabiscuits pour la route ? Ce n’est que du bon : un biscuit de semoule fourré à la crème de dattes.

Que la force soit avec vous, pour faire de votre cuisine un espace d'évasion.

Star Wars Cantina. 40 recettes d’une galaxie très lointaine. Par Thibaud Villanova. Éditions Hachette Heroes, 145 pages, 25 euros environ
Couverture : éditions Hachette

Réactions