Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 11 mai 2017 par Philippe Degouy

Joue aux échecs, je te dirai qui tu es!

Par Philippe Degouy

Jugé élitiste, compliqué, snobé par les amateurs de jeux vidéo, le jeu d’échecs mérite pourtant un autre regard. Pour la beauté de ses règles, les parties qui nécessitent don de la stratégie et mémoire des coups à jouer. Une belle école de la vie également. Il nécessite des prises de risque ou au contraire une prudence justifiée.
Publié aux éditions Atlas, Le grand livre des échecs  se présente comme un manuel pratique destiné aux débutants mais aussi aux joueurs confirmés. D’un abord accessible, il ne tombe pas dans le piège du manuel d’apprentissage trop simpliste, celui qui ne permet pas de progresser. Après la présentation de l’échiquier (case blanche toujours à droite, ndla) des pièces (la Dame sur sa couleur) et de leurs déplacements, les auteurs invitent à découvrir les différentes ouvertures, les tactiques, la façon de déjouer des situations de jeu inextricables, celle de déchiffrer une partie écrite, de noter les coups...

Une présentation du jeu qui se veut interactive avec le lecteur. L’ouvrage propose ainsi de nombreuses situations de jeu, celles que vous rencontrerez au fil d’une partie, et vous propose de les résoudre, moyennant un peu de réflexion. Pas de panique, les réponses commentées sont disponibles comme filet de sécurité.
Avec sa mise en page moderne et ses nombreuses illustrations, le grand livre permet de progresser rapidement. D’apprendre des coups et des tactiques qui feront la différence lors de votre prochaine partie. « Se plonger dans les combinaisons célèbres pour s’inspirer des solutions des plus grands joueurs, avoir une compréhension pointue d’une partie, savourer le goût de la victoire, telles sont les ambitions du guide. »

ECHECSDe nombreux conseils de maîtres sont distillés au fil des pages. À ne pas négliger, car ils relèvent du bon sens et peuvent parfois décider de l’issue d’une partie. Comme « le danger de se raccrocher à des recettes toutes faites qui ont réussi dans d’autres parties. La routine et trop de confiance en vous sont vos ennemis sur l’échiquier
Les expressions courantes dans le jeu d'échecs sont expliquées, histoire de savoir, notamment, la différence entre mat et pat, ce que l’on désigne comme la Voie lactée…  Qu'est-ce qu'une ouverture anglaise, savoir utiliser le gambit du Roi...
Un jeu qui comporte aussi une part de psychologie. La façon de déplacer les pions et de contrer les attaques permet de deviner le tempérament du joueur dans la vie courante. « On peut distinguer quatre profils de joueurs : le timoré, le prudent, le courageux et le téméraire. »

Un ouvrage dont la lecture peut (doit) s’accompagner d’un échiquier et d’un carnet de notes. Pour mieux visualiser les tactiques et parties expliquées.
Avec un peu de chance, de persévérance dans le jeu, et de talent, votre nom figurera peut-être un jour dans la liste des maîtres des échecs. Celle présente en fin d’ouvrage rend hommage aux plus grands d'entre eux : Garry Kasparov, Boris Spassky, Anatoly Karpov, Bobby Fisher, Max Euwe, Victor Kortchnoï… Autant de modèles pour des générations de joueurs. Outre une biographie sommaire, chaque fiche présente les coups célèbres des champions. Comme cette défense Alekhine, jouée à la surprise générale, par Bobby Fisher contre Boris Spassky au championnat du monde de Reykjavik en 1972.
À vous les Blancs.

Le grand livre des échecs. Apprendre à maîtriser les règles du jeu. Éditions Atlas, 256 pages. 20 euros
Couverture : éditions Atlas

Réactions