Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 14 mai 2017 par Philippe Degouy

Cent motos pour écrire la légende des aigles de la route

Par Philippe Degouy

Avec les problèmes de mobilité qui plombent la circulation au coeur de nos villes, les deux roues sont une solution. Il y a ceux qui roulent en scooter et les autres. Les motards, ceux qui aiment allier l’utile et l’agréable. Avec le plaisir de chevaucher un engin qui incarne à merveille la liberté et l’individualisme. Les 100 plus belles motos du monde, nouvel album publié chez Atlas éditions,  rend hommage à une belle sélection de machines qui ont, toutes, marqué l’histoire de la moto. Produites par BSA, Norton, Triumph, Honda, Suzuki, Yamaha, BMW ou Harley...
On passe en un coup d'accélération du tricycle de Dion à la Kawasaki Ninja H2R, simplement la moto la plus rapide du monde avec ses 400 km/h enregistrés en 2016.

MOTOSSi certains vont davantage apprécier le chapitre dédié aux gros cubes, comme ces BMW 1000 RR, Ducatti 1199 ou Kawa 1400 GTR, des monstres de puissance destinés à se faire (très) peur sur la route, d'autres vont préférer l'évocation nostalgique de ces petites motos sympathiques des années 60-70 et 80. Elles seraient parfaites pour circuler aujourd'hui. Qui a pu oublier la Motobécane LT3 de 1976, la BMW R80 GS, ou la petite Yamaha DT 360 ? Les modèles mythiques n’ont pas été oubliés, comme la révolutionnaire Honda CB 750 Four ou la harley Davidson Electra Glide Standard.

Au fil des pages se dévoilent également des curiosités. Comme la Royal-Enfield 500 et son attelage Wastsonian, caravane en bois pour deux personnes. Quant à parler de side-cars, citons aussi ces deux versions militaires des années 40, le Zündapp KS 750 et le BMW R75 type Russie, capable de grimper des pentes de 50%.
Chaque moto présentée dans le volume est accompagnée de son historique, ses caractéristiques, ses points forts et faibles et ses données techniques. Sans oublier une abondante iconographie qui permet de savourer les lignes des modèles sélectionnés. On reste sans voix devant la beauté de la ligne de la Ducatti 749, notamment.
Nul besoin d’avoir le permis pour apprécier ces engins au look sympathique ou plus bestial. Et, qui sait, l’appétit viendra peut-être au cours de la lecture. Avec l’envie de le passer ce fameux permis. Comme le dit un dicton du Joe Bar Team, « vieux motard que jamais » .

Les 100 plus belles motos du monde. Éditions Atlas. 224 pages, 25 euros
Couverture : éditions Atlas

Réactions