Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 19 février 2015 par Frédéric Rohart

Le prix pour la Belgique d'un défaut grec : 10,4 milliards

L'exposition de la Belgique à un défaut grec gonfle de mois en mois. Elle atteint 10,4 milliards d'euros en février.

ExpositionDans le scénario du pire, où la Grèce décréterait un défaut total et sortirait de la zone euro, la Belgique perdrait en tout 10,5 milliards d'euros. C'est le chiffre auquel parvient l'économiste Éric Dor, directeur de recherche à l'IESEG Lille, sur base des derniers chiffres de la banque centrale européenne (décembre) et "avec une hypothèse pour février réaliste", indique-t-il.

Ce chiffre comporte les prêts bilatéraux (1,9 milliard d'euros), la garantie belge sur les prêts du Fonds européen de stabilité FESF (5,3 milliards), mais également les créances implicites de la banque centrale grecque comme membre de l'eurosystème (2,3 milliard) et les pertes à mutualiser que la BCE essuierait sur les obligations qu'elle a encore en portefeuille (0,95 milliard).

Comme membre de l'eurosystème, les banques centrales nationales se prêtent mutuellement de l'argent au travers du système de paiements "Target 2".  La Bundesbank allemande est de loin la banque qui a la plus grosse créance sur les autres. C'est grave docteur ? En principe non : c'est de la comptabilité interne qui n'a aucun impact sur les budgets. Mais si la Grèce venait à quitter la zone euro, sa banque centrale ne serait jamais capable de rembourser l'eurosystème, et les pertes de la Bundesbank seraient mutualisées. C'est l'évolution de ce chiffre "Target 2" qui explique l'augmentation significative de l'exposition de la Belgique à la Grèce. 

L'Allemagne est sans surprise le pays le plus exposé à un défaut total grec : elle perdrait 80 milliards. La Lituanie, qui est entrée dans la zone euro le 1er janvier est quant à elle exposée à raison de 0,5 milliard d'euros au travers de l'eurosystème sans avoir participé au sauvetage de la Grèce.

@F_Rohart

Réactions

Suivez Frédéric Rohart sur Twitter

Abonnez-vous gratuitement à la liste Twitter "L'Europe en direct" en cliquant ici.


Dernières réactions sur nos blogs