Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 30 mai 2016 par L'Echo

Voici comment garder vos pilotes à jour

Iobitdb

Lorsque l’on parle de mettre à jour son ordinateur, on pense avant tout au système d’exploitation et peut-être également aux programmes que l’on utilise. Mais il existe une autre catégorie de logiciels qui mérite lui aussi d’être mis à jour : les pilotes ou drivers de votre PC. Difficile ? Pas avec Driver Boost, un petit assistant gratuit proposé par IObit.

Douze pilotes « obsolètes ». Tel a été le diagnostic de Driver Booster 3 après une première analyse de notre disque dur. En français, cela signifie que plusieurs composants matériels de notre PC n’étaient pas pilotés de manière optimale, ce qui pourrait occasioner des ralentissements, voire des problèmes bien plus graves. Driver Booster repère très rapidement les pilotes problématiques et vous indique leur ancienneté ainsi que la date de sortie de la dernière mise à jour. Un clic suffit ensuite pour installer la version la plus récente.

Base de données de 200.000 pilotes

Selon son développeur IObit, Driver Booster 3 supporte plus de 200 000 pilotes provenant de 3000 marques. Le programme détecte non seulement les anciens pilotes, mais peut aussi se charger d’obtenir automatiquement les pilotes manquants, par exemple après une mise à niveau du système d’exploitation. Cet outil est particulièrement indiqué pour les joueurs, car les composants les plus utilisés pour les jeux tels que DirectX, PhysX, OpenAL et UnityWeb sont automatiquement maintenus à jour.

La version de base de Driver Booster 3 est gratuite mais limitée. Par exemple, la sauvegarde de pilotes n’est pas disponible, ce qui n’est pas un luxe avec ce genre d’intervention. De plus, l’obtention et l’installation des mises à jour sont plutôt lentes, car soumises à une limitation – voulue – de la vitesse. Pour lever ces restrictions, vous pouvez acheter la version Pro de Driver Booster : une licence d’un an, utilisable sur trois ordinateurs différents, coûte 24,99 €. Vous ne devez d’ailleurs pas nécessairement détenir Windows 10 : le programme tourne tout aussi bien sous Windows XP, Vista, 7 et 8/8.1.

Ouvrez toutefois l’œil au moment de l’installation, car IObit en profite pour essayer de vous glisser un logiciel supplémentaire – dans notre cas Advanced SystemCare. Si cela ne vous intéresse pas, déclinez la proposition en décochant la case avant de cliquer sur « OK ».

Michel van der Ven