Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 30 septembre 2016 par Vincent Papaleo

Du son pour déplacer des objets à distance

GouttesQue l’on parle d’ondes sonores ou d’ondes lumineuses, on reste dans les même principes de base. Un hologramme lumineux a donc logiquement son pendant dans le monde sonore : l’hologramme acoustique. Cette technologie a un intérêt particulier puisqu’elle permet de déplacer des objets sans les toucher.

Rien de magique dans l’hologramme acoustique puisqu’il s’agit « uniquement » de créer un schéma d’interférences entre des ondes sonores pour parvenir à déplacer un objet. Il y a de cela un an, une équipe anglaise était d’ailleurs parvenue à réaliser l’exploit de faire léviter de petites billes de 4 mm de diamètre en polystyrène. C’est au tour à présent d’une équipe allemande composée de chercheurs du Max Planck Institute for Intelligent Systems et de l'université de Stuttgart de réaliser à nouveau ce tour de force mais cette fois, avec un matériel beaucoup plus simple que celui utilisé par les anglais. En lieu et place d’une multitude de transducteurs raccordés et finement réglés, les allemands n’utilisent qu’un seul transducteur et une imprimante 3D. L’imprimante produit un petit morceau de plastique qui, lorsque les ultrasons le traversent, produit des retards de phase et ce, selon l’épaisseur du plastique utilisé. Simple comme bonjour !

La méthodologie allemande permet le déplacement de microparticules à la surface de l’eau pour qu’elles prennent n’importe quelle forme, de faire léviter des gouttes d’eau ou encore déplacer des objets selon un chemin déterminé. Une telle technologie pourrait donner de très bons résultats dans, par exemple, le domaine médical avec la possibilité de livrer un médicament à un endroit déterminé du corps humain ou dans des opérations chirurgicales. De très nombreuses applications pourraient également voir le jour d’ici quelques années si les chercheurs parviennent à déplacer des objets plus volumineux.