Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 28 octobre 2016 par Vincent Papaleo

Du tissu cardiaque imprimé en 3D

ChipDe nombreuses sociétés, surtout spécialisées dans le cosmétique, cherchent de nouvelles alternatives à l’expérimentation sur les animaux. L’une de ces alternatives consiste en l’impression 3D de tissu humain. Des chercheurs d’Harvard et du laboratoire Wyss Institute sont allés encore plus loin en intégrant des capteurs dans du tissu cardiaque imprimé sur puce.

Les résultats, publiés dans la revue Nature Materials, montrent qu’il est possible d’utiliser cette technologie pour modéliser des maladies et proposer des traitements beaucoup plus pertinents. Les capteurs intégrés au tissu cardiaque permettent en effet de collecter des informations comme la force et la pulsation du cœur. La recherche pharmaceutique ayant besoin de milliers de tests pour valider un traitement, les capteurs embarqués sont idéaux pour ce type de tâche. Ils peuvent en effet collecter des données sur plusieurs tissus en une fois et ce, sur de longues périodes.

Nous assistons peut-être à une véritable petite révolution dans le monde médical avec l’émergence de tissus humains imprimés et couplés à des puces et des capteurs. Non seulement cela va accélérer la recherche dans le domaine des traitements médicaux, mais également réduire radicalement les coûts !