Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 25 novembre 2016 par Vincent Papaleo

Internet des Objets et bonnes pratiques

IotBien avant l’attaque DDoS d’une ampleur inégalée menée grâce à des webcam en septembre, le Broadband Internet Technical Advisory Group (BITAG) avait déjà averti du manque de sécurité flagrant des équipements IoT. Un nouveau rapport pointe du doigt ces vulnérabilités et propose pour chacune des solutions.

En premier lieu, le BITAG conseille de porter une plus grande attention aux méthodes d’identification qui se sont effectivement révélées bien faibles avec leurs mots de passe par défaut connus de tous. Le Broadband Internet Technical Advisory Group propose également aux éditeurs de logiciels et aux fabricants spécialisés dans l’Internet des Objets (IoT) d’oublier les mises à jour effectuées avec le consentement des utilisateurs. Les outils devraient lancer ces mises à jour sans attendre une quelconque approbation qui, il faut l’avouer, n’arrive parfois jamais. Dans le même esprit, le BITAG conseille de ne pas rendre les IoT accessibles par des connexions entrantes et d’utiliser le protocole réseau IPv6 plus sécuritaire que l’IPv4.

Pour rendre l’IoT vraiment sécurisé, de nouvelles bonnes pratiques doivent donc être mises en place et le plus tôt sera le mieux au vu de la multiplication exponentielle de l’IoT. Le BITAG propose même de créer un logo ou un label qui suivraient à la lettre ces bonnes pratiques. Il en va non seulement de la sécurité des utilisateurs, mais également de l’Internet dans sa totalité !