Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 10 février 2017 par Vincent Papaleo

De l’acide gastrique comme source d’énergie pour les médicaments électroniques

GeluleSi vous vous souvenez encore vaguement de vos cours de physique et de chimie, vous savez déjà que la plupart des piles et autres batteries fonctionnent avec de l’acide. Le MIT a utilisé cette vieille technique pour produire du courant avec de l’acide chlorhydrique, un acide produit par notre bon vieil estomac !

Mais pourquoi donc concevoir un générateur qui fonctionne à l’acide gastrique ? Tout simplement pour alimenter en énergie des médicaments électroniques qui pourraient, par exemple, diffuser un traitement spécifique, à un moment donné. Le MIT a donc développé un microgénérateur à base d’acide gastrique, un générateur de la taille d’une grosse gélule et comprenant un capteur de température et un transmetteur radio de 900 MHz ! En entrant en contact avec l’acide gastrique, ces deux pièces du générateur agissent en tant qu’électrodes, le courant passe et le tout s’alimente en électricité. Des tests ont d’ores et déjà été réalisés sur des porcs avec succès.

La gélule électronique doit encore être un peu plus miniaturisée et être déclinée sous plusieurs formes afin de diffuser un traitement ou devenir un capteur de signes vitaux. Le médicament électronique est bel et bien une réalité !