Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 7 avril 2017 par Philippe Degouy

Voilà que tout à coup le ciel est bleu

    Par Philippe Degouy

Séquence émotion avec Les Visiteurs de notre enfance, un album publié aux éditions Hors-Collection. Une plongée effectuée dans un passé vieux de plus de trois décennies pour retrouver nos Visiteurs du mercredi et Les Visiteurs de Noël. Deux émissions diffusées sur TF1, de 1975 à 1982. Pour les plus de 40 ans, nul doute que les souvenirs du bonheur vécu via le petit écran vont revenir à la surface, d’un coup.  Fermons les yeux un instant. Et voilà que défilent les images, comme autant de flashes positifs.

Un beau livre, véritable coffre aux trésors, réalisé par deux passionnés : Pierre-Alek Beddiar et Arnaud Magnier. Ils ont épluché quelque 300 diffusions pour en extraire la saveur. « Avec ce livre, nous vous souhaitons de retrouver ces doux moments passés dans le canapé du salon, de savourer cette chance incroyable qu’ont vécu des millions d’enfants d’avoir pu vibrer chaque semaine et chaque jour durant les fêtes de Noël grâce à Christophe Izard et TF1 » expliquent-ils dans un édito en forme de porte d’entrée au paradis des souvenirs d’enfance.
De nombreux documents d’époque (comme ces coupures du magazine Télé7 Jours, une légende lui aussi), des captures d’écran, des génériques, des anecdotes font revivre le mythe. Sans compter de nombreux témoignages d’anciens animateurs.
Tout naturellement, c’est Christophe Izard qui ouvre le ban, juste hommage au créateur de ces émissions. Quant à la préface, c’est Soizic Corne qui s’en charge, pour un nouveau rendez-vous avec ses admirateurs. Qui ne l’était pas à l’époque ? Elle se souvient de « cette émission qui avait la volonté de mêler l’éducatif au rire et au spectacle. Une récréation magique. »

VISITEURSENFANCERien n’est oublié dans cet album, qui se savoure avec délice (ou qui vous voulez). Ni personne. Soizic Corne, Michel Chevalet, qui a certainement inspiré de belles carrières scientifiques, mais aussi Claude Pierrard, Dorothée,, Nicolas Hulot, Patrick Sabatier, Gilles Arthur, Jacques Trémolin et ses histoires d’animaux, Garcimore et ses deux souris blanches, Tac et Tac-Tac…. Sans oublier les marionnettes Brok et Chnok.
Ils sont tous revenus, pour évoquer cette époque bénie pour les émissions pour enfants. Mais pas les mains vides. Accompagnés des séries et dessins animés d’alors : Scoubidou, Le Club des Cinq, La bataille des planètes, Barbapapa, Capitaine Caverne, Declic, Mister Magoo, Les Harlem Globetrotters en dessins animés, La pierre blanche, Corsaires et flibustiers... La liste est longue. Complète dans l'ouvrage, joyeux comme un mercredi après-midi. Une lecture de pure nostalgie, que l'on savoure sans honte.

Les Visiteurs ? Un rêve éveillé vécu par plus de 10 millions de téléspectateurs, jusqu'à la suppression de l’émission à l’arrivée du pouvoir socialiste. Pour la petite histoire.
Un album à laisser sur la table basse du salon (un de plus). Oui, pour s'y glisser un instant, quand la vie d’adulte se révèle parfois trop pénible.
Ceci dit, il est temps de clôturer cette chronique. Voici que débute le générique des Visiteurs du mercredi : « Voilà que tout à coup, le ciel est bleu. Voilà que tout à coup, on est joyeux. Ce sont les visiteurs du mercredi qui nous font voir la vie bien plus jolie… ».


Les visiteurs de notre enfance. Toute la magie des Visiteurs du mercredi et des Visiteurs de Noël, par Pierre-Alek Beddiar et Arnaud Magnier. Éditions Hors Collection, 177 pages, 29 euros
Couverture : éditions Hors-Collection
www.horscollection.com

Réactions