Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 18 juin 2017 par Philippe Degouy

Au coeur des cockpits des avions de combat

Par Philippe Degouy

Cockpits au combat. Voilà un titre d’ouvrage (publié aux éditions E-T-A-I) qui suscite d’emblée la curiosité pour tout fana d’aviation. Pour l’angle choisi par les auteurs. Original.  Donald Nijboer, spécialiste aéronautique reconnu, invite à pénétrer le bureau de travail des chevaliers du ciel, si cette expression a encore un sens à une époque où les combats aériens se livrent à distance, à coups de missiles. Donald Nijboer propose d’abord une histoire de la notion de cockpit avant d’étudier l’ergonomie de ceux d’avions célèbres. Et notamment l’évolution, lente, de l’importance comprise d’une verrière dégagée. Dans les airs, voir l’ennemi le premier permet bien souvent de tirer le premier et survivre. Ses textes sont accompagnés de clichés en grand format pris par Dan Patterson et de photos historiques.
Comme le précise l’ouvrage, «le cockpit d’un combattant n’est conçu ni pour le confort ni pour le plaisir. Longtemps, les concepteurs d’avions de combat n’ont pas réfléchi, assez, à l’interface pilote-avion. Aujourd’hui, le cockpit d’un chasseur moderne est une merveille de technologie informatique. Le pilote n’a pas (plus) la décision finale

Cockpits-au-combatBien entendu, comme il a fallu aux auteurs se livrer au difficile exercice du choix d’appareils, des lecteurs vont regretter certaines absences. Aucun hélicoptère n’est présent. Dans le chapitre consacré à l’aviation moderne, mis à part le Hawker Harrier et le Mig 29, les choix sont essentiellement américains. Force est de constater que les appareils made in USA sont aussi très populaires, magnifiés par le cinéma. B-52, A-10, F-117, F-22 ou F-16 se partagent la vedette. Avec en apothéose un long chapitre consacré au F-35 dont la présentation est nettement moins négative que le portrait dressé dans la presse européenne.

À côté des vedettes, les auteurs ont également sélectionné des appareils méconnus et originaux comme l’Arado Ar 234 Blitz ou le Northrop P-61 Black Widow. Chaque appareil est décliné vu du cockpit, avec ses défauts et ses qualités et l’avis de pilotes. De quoi briser des idées reçues parfois ou apporter un éclairage nouveau. Comme pour le F-14, le plus connu du grand public depuis sa participation dans le film Top Gun avec Tom Cruise en pilote de la Navy. «Il y a une chose qui fait peur dans le cockpit du F-14 : la position du pilote est devant la roulette de nez.» Lors du roulage sur le pont du porte-avions, cela peut provoquer des sueurs froides au pilote, obligé de flirter avec le bord du navire.
Si le F-35, avion de dernière génération, laisse deviner un pilotage compliqué, il n’en est rien selon les pilotes interrogés. «À bord, c’est même la simplicité du cockpit qui domine. La charge de travail est moindre, net avantage pour le pilote lors des opérations

Un beau livre découpé en quatre grands chapitres : la Première guerre mondiale, l’entre-deux-guerres, la Seconde guerre mondiale et un dernier chapitre qui évoque la période de la guerre froide à nos jours. Si les amateurs d’aviation militaire sont à la fête avec de nombreux témoignages de pilotes et des clichés souvent inédits, les maquettistes ne sont pas en reste. Ils trouveront avec cet album une source d’information de grande valeur. De fait, les vues de cockpits sont rarement aussi détaillées que celles présentes ici.
«Du cockpit simple de Blériot jusqu’au cockpit en verre du F-35, l’espace dans lequel le pilote évolue et combat s’est retrouvé complètement bouleversé.» Aujourd’hui, ce sont les casques qui évoluent de concert, pour remplacer le HUD. Notamment. Des casques devenus de véritables merveilles de technologie. À l’instar de celui du F-35. Du sur mesure, sans doute le casque le plus complexe jamais conçu. Et à l’image du F-35 : horriblement coûteux.

Un ouvrage à (s’)offrir et à savourer. Pour sa qualité, mais aussi pour les nombreuses anecdotes méconnues relatives à des chasseurs mythiques qui ont marqué le monde de l’aviation. Un bel ouvrage qui mérite sans conteste son tonneau de victoire.

Cockpits au combat. Textes de Donald Nijboer. Photographies de Dan Patterson. Éditions E-T-A-I, 225 pages
Couverture : éditions E-T-A-I

Réactions